Satoyama à Vouzan (Maison Neuve) - Charente

Mis à jour le 24 mai 2020 / Créé le 31 octobre 2017*

Poticulteur Amateur

Jardin Sans Pesticide Permaculture Visite possible sur RDV / échange techniques

Description de mon jardin

Satoyama : ce nom signifie en japonais : vivre en harmonie avec la Nature, ce à quoi je m'astreins tant que je peux. Je suis retraité, 70 ans, passé à la permaculture (7 talus) depuis 6 ans, et ce avec bonheur! Mon but : produire mes propres graines bio et plants, après avoir constaté la dépendance des graines du commerce aux engrais-qui-vont-avec... Je fais ma Léonardite, mes mélanges à base d'ail, savon noir, huile et alcool pour traiter les cochenilles , rouille et autre mildiou. Ce qu'on trouve dans mes talus : des ocas, des héliantis (juste récoltés), des taros (juste récoltés), des yacons (juste récoltés), et bien sûr des pommes de terre, haricots verts, beurre, rame Tarbais. Quelques fruitiers remarquables et goûteux : Feijoa (récoltés ce jour 1er nov), kiwaÏ, kiwi, poirier Guyot, pommier Tentation, cerisiers, pruniers, mûriers, goji, bibassier, figuiers. visite gratuite, échanges OK!

J'ai planté l'an passé des houblons, 4 variétés que j'ai rajoutés sour la rubrique arbustes… ne trouvant pas houblon dans la liste. Ils m'ont rapporté 250g de fleurs séchées dont il me reste 150 gr environ. Je les utilise en tisane (4 fleurs suffisent) pour favoriser le sommeil, sucrer avec du miel car c'est légèrement amer!
Il serait souhaitable de ménager un cadre à part pour indiquer des astuces ou tours de mains. Ainsi j'essaie avec un ami de produire des shiitakés à partir de chevilles préensemencées : les unes piquées dans des conteneurs avec un substrat fait de mélange de paille, céréales broyées, humidifiées et n'ai obtenu que des bébés shiitakés qui ont ensuite avorté. Pas de résultat non plus sur des bûches fraîches de pommier, châtaignier, le tout à l'ombre et à température clémente (serre).
Juillet 2019, échec pour les shiitakés! Par contre le feijoa est couvert de fleurs, la récolte s'annonce bonne! Mon bibassier a donné une 20 aine de bibasses acidulées très désaltérantes pour la première année alors qu'il a été planté il y a 16 ans! Le pawpaw a fleuri sans rien donné : pas étonnant : je me suis aperçu que les fleurs ne pouvaient pas s'autoféconder car étamines et pistil sont décalés dans le temps, il faut donc un autre arbrisseau… Heureusement j'en avais planté un sans plus savoir ce que c'était (étiquette perdue!). C'est en comparant avec l'autre que je m'en suis rendu compte! Donc j'attends la floraison de ce dernier...
Je reviens, ce jeudi 19 sept. d'une projection de reportage sur la permaculture mondiale où l'on m'avait convié à intervenir, il s'agit du cinéma le Galion à Marthon Charente, un ciné de fin fond de campagne, servi par des bénévoles onstinés, et il en faut de l'obstination pour perdurer dans cette entreprise! Je voudrais ici résumer mon propos car, vu la longueur du reportage et de la bande annonce des prochains films qui précédait, l'heure tardive m'a incité à raccourcir mon propos et je désire compléter maintenant : outre la mise en place de la butte proprement dite (carton sur le sol, bois pourri, bouts de branches, broyat BRF, terreau, compost, déchets de tontes, feuilles, terre des allées bordant les buttes, paille concassée, chaque couche faisant dans les 20cm), n.b. on tasse le tout en marchant dessus avant de mettre la terre, on arrose copieusement afin de lancer le compostage. Au printemps suivant, on procède aux semis ou plantations sans oublier de mettre tous les 3 ou 4m des plantes aromatiques destinées à perturber les prédateurs! C'est très efficace car je n'ai pas eu la moindre maladie ou attaque de quelque légume que ce soit! Mis à part les merles qui déterraient mes semis et mes poireaux!!! j'y ai paré en couchant des bambous en taillant les branches à 20-25cm : très dissuasif!
J'ai signalé que, outre la technique des oyas (jarres de terre cuite non vernissée enfouie dans les buttes en ne laissant dépasser que l'ouverture - en l'occurrence, des pots de fleurs de tailles légèrement différente afin que l'un s'emboîte dans l'autre, collé avec du silicone, on bouche le trou du bas et la "jarre" est terminée! coût: de 1,40 Euros à 5 ou 6 suivant la contenance. Une jarre tient 3 ou 4 jours, après on remet de l'eau, ça, laisse le temps de partir au bord de la mer, et en revenant personne n'a tiré la langue dans votre jardin! Outre les oyas donc, je réfléchis à la culture étagée comme dans les îles du Pacifique : palmiers, bananiers, vanille, patates douces-ignames... qu'on n'a pas ici en Métropole! Mais on a le houblon, les héliantis, les glycines comestibles!!!
J'ai noté dans le reportage la pratique du mulching à laquelle je réfléchis pour l'intégrer dans mes buttes, quitte à perdre un peu en largeur! Mais vu le climat actuel, cela vaut le coup d'expérimenter tout ce qui permet la rétention d'eau. On peut aussi utiliser le carton comme paravent pour atténuer les ardeurs du ...soleil!
J'ai rajouté le poivrier de Sichuan qui donne pour la première fois! On n'utilise que les enveloppes des graines, ces dernières noires n'ont aucun intérêt gustatif! Par contre les feuilles sont intéressantes en cuisine également : on peut en envelopper une viande fade ou un poisson. Peut constituer une haie défensive très dissuasive!
Je rajoute la photo des buttes sous couverture paille concassée pour passer l'hiver douillettement et privilégier la vie souterraine! On peu apercevoir les taros sur les 2 buttes, et à gauche les héliantis rabattus, que je récolterai au fur et à mesure en alternance avec les pdt déjà stockées! Les blettes rouges roses et vertes dureront jusqu'au printemps et accompagneront viandes et poissons. Derrière les héliantis, le houblon pas encore récolté faute de beau temps, et non couvert car résistant! n.b. je n'ai pu afficher 2 photos côte à côte, la 2ème montrant les 7 talus.

Avis aux tondeurs de moutons : Merci de votre concours! j'en ai trouvé un!!! juste au bon moment où les températures remontent!

J'ai dû polliniser mon asiminier, faute de fleurs sur mes sujets 2, 3 et 4, trop jeunes encore! Ai bien amendé au pied et ombré les jeunes. En Europe seules les mouches peuvent polliniser! il faut donc les attirer avec ce que vous savez... ou suspendre un bout de viande pour les attirer!

Les Produits de mon jardin

Potimarrons

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse un peu...Un peu ...

helianthi jardin

Hélianthi

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse beaucoup.Beaucoup

arbre fruitier

Arbre Fruitier

bibassier

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse beaucoup.Beaucoup

Shisso

aussi appelée Perilla

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse en abondance !.Abondance !

Poires

poires de terre ou yacon

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse un peu...Un peu ...

Pommes de terre

taros

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse un peu...Un peu ...

Fruits

fabrication de cuirs de fruits à base de fruits cuits, soit solos, soit en association

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse.Ça pousse

arbuste jardin

Arbuste

houblons 4 variétés

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse un peu...Un peu ...

kaki du jardin

Kaki

en fait pawpaw, mais il ne figure pas dans la liste qui ne peut être modifiée! Mais j'ai également un kaki qui a bien donné les années précédentes, mais les fruits tombent cette année à cause de la sécheresse!

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse beaucoup.Beaucoup

Aromatiques

poivrier de Sichuan

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse beaucoup.Beaucoup

myrtille-jardin

Myrtilles

2 pieds, semé quelques baies en plus.

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse un peu...Un peu ...

Feuilles

herbe à cola pour diversifier mes aromatiques perturbant les prédateurss

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse un peu...Un peu ...

abricot

Abricots

feijoa

Ce produit est à troquer.Troc

Ce produit pousse un peu...Un peu ...

Photo de mon jardin

icone symbole du suivi

1 poticulteur suit ce jardin !

Voulez vous recevoir un mail lorsque ce jardin a de nouveaux surplus ? OUI

Accès au jardin
Contacter ce poticulteur

* Les jardins créés avant le 20 Mars 2017 datent de l'ancienne version du site. Les informations peuvent être érronées... Sans retour de la part du jardinier merci de nous tenir informés. Nous ferons le nécessaire.


➯ Pour contacter ce(tte) poticulteur/trice, merci de vous connecter ou de créer un compte

Commentaires


5 commentaires sur “Satoyama à Vouzan (Maison Neuve)”


  1. christian cazenave dit :

    n’ayant pas trouvé les poires de terre et les taros, je les ai mis dans une rubrique proche…

  2. christian cazenave dit :

    les cuirs de fruits se présentent sous forme de feuilles de 2mm à 4 mm env. d’épaisseur, dont la couleur varie selon les fruits ou les associations de fruits. Il s’agit là d’une technique de conservation sans sucre ajouté, la concentration de celui des fruits suffisant amplement. Cela permet de soit les emmener en randonnée (léger, prenant peu de place), soit de les utiliser pour booster les saveurs de vos entrées, plats ou desserts, en les découpant ad hoc. J’ai ainsi bluffé des amis Allemands en leur présentant une poire Guyot pelée, citronnée, crue sur une tranche de cuir de fruits (coings), accompagnée d’une quenelle de glace à la fraise hérissée de gros éclats de cuir de fruits (figues-pomme-passion). La texture varie du souple au presque croquant.

  3. christian dit :

    je viens de recevoir une proposition pour échanger des fruits contre… autre chose étroitement lié : malheureusement la sécheresse a sévi et tous mes fruitiers se sont mis en mode survie, sacrifiant leurs fruits, et j’ai même perdu un pommier Tentation de plus de 15 ans! J’ai privilégié l’arrosage des buttes où l’essentiel poussait… à l’exception de 2 pommiers récemment plantés et un kaki magnifique qui cette année n’a pas perdu ses fruits, et pour cause!
    J’ai innové au potager en m’inspirant de la culture étagée sous les tropiques : j’ai planté du houblon sensé ombrager 3 buttes, mais il n’a atteint que 2,5m de haut malgré tous mes soins! aussi haut que mes héliantis! Je les déplacerai donc l’an prochain une butte plus loin. J’ai découvert à ce propos la glycine tubéreuse dont on mange les graines et les bulbes! J’en récolterai les graines et les mélangerai aux houblons.
    Découvert également grâce à un ami de Voeuil et Giget le liseron d’eau que nous mangeons cru et cuit avec ail et gingembre et tomates séchées, le tout découpés en bâtonnets de 2 à 3 mm d’épaisseur. Excellent! Les liserons sont dans 2 bassines à mi-ombre et poussent à vue d’oeil presque! Le tout est de leur faire passer l’hiver, mais avant de les faire fleurir pour en récolter des graines! Si quelqu’un originaire du Vietnam ou autre contrée asiatique peut me renseigner, je l’en remercie d’avance!

  4. Cécile dit :

    Convertie depuis un certain temps à la permaculture mais sur un plan uniquement théorique, je souhaite passer à la pratique en créant un petit groupe de personnes intéressées par cette démarche et prête à s’investir dans la création d’un jardin permaculturel. Aussi, dans le cadre de ce projet, j’aimerais, si cela est possible, venir vous rencontrer afin d’échanger avec vous autour de votre expérience de la permaculture.
    Merci d’avance pour votre réponse. A bientôt je l’espère de faire votre connaissance.
    Bien cordialement
    Cécile C

Laisser un commentaire