composteur appartement compostage obligatoire janvier 2024

Comment choisir son composteur d’appartement

Publié le 22 janvier 2024 / Mis à jour le 22 janvier 2024 par Daphne

Le compostage est obligatoire depuis le 1er janvier 2024. Vraiment ? En réalité, cette obligation concerne les collectivités qui sont contraintes de mettre à disposition de chacun une solution de recyclage des déchets verts. Mais en ce début d’année, il semblerait que les particuliers ne disposent malheureusement pas encore de suffisamment de points de collecte. Pour les jardiniers amateurs qui ont la chance de profiter d’un jardin, la mise en place du compostage est plus facile. Mais comment faire son compost lorsqu’on vit dans une copropriété verticale ? Il existe des solutions adaptées à la vie en appartement ! Cet article vous fait découvrir les avantages et les inconvénients de chaque type de composteur d’appartement et les meilleures pratiques du compostage en intérieur.

Les avantages du compostage en appartement

Le recyclage des déchets organiques est devenu un réflexe pour nombre d’entre nous. Il devient de plus en plus essentiel de protéger la planète en limitant nos déchets. Et les matières organiques peuvent représenter jusqu’à 40% des déchets d’un ménage. Leur élimination par l’incinération, qui produit d’énormes quantités de CO2, est un non-sens : grâce à ce simple geste d’installer un composteur, vous produirez un engrais sain et naturel. Certains habitants d’immeuble se sont organisés pour mettre en place des composteurs collectifs, et chacun met la main à la pâte pour l’alimenter et le faire vivre.

Mais savez-vous qu’il existe des composteurs adaptés, propres et sans odeur, qui permettent de recycler facilement les déchets organiques dans votre cuisine ? Il est donc possible de fabriquer son propre compost en intérieur ! Le compost d’appartement vous permet de vous passer d’engrais, que cela soit pour vos plantes vertes ou pour le potager collectif installé en bas de l’immeuble. En plus de renoncer aux fertilisants et aux engrais du commerce, vous réalisez ainsi de belles économies.

Comment choisir son composteur d’appartement

Le compost d’appartement se fabrique très facilement. Avant tout, pensez à vos contraintes ! Les deux systèmes les plus répandus sont le Bokashi ou le lombricomposteur.

Le composteur Bokashi

Le principe nous vient du Japon, où Bokashi signifie « matière organique fermentée ». Il se présente sous la forme d’un contenant hermétique que vous placerez facilement chez vous. Il existe des modèles de la taille d’une poubelle de cuisine qui suffisent à composter les déchets d’une famille de quatre personnes.

Ce composteur d’appartement est également équipé d’un petit robinet qui permet d’évacuer l’excès de liquide, afin que le compost ne soit pas trop compact. Ce « jus » dilué (3 cuillères à café dans un litre et demi d’eau) vous permettra de fertiliser vos plantes d’intérieur. Outre sa modeste taille, le composteur Bokashi est très pratique, car tous les déchets organiques peuvent être recyclés, même la viande et le poisson.

Le principal inconvénient du composteur Bokashi est qu’il vous faudra penser à acquérir du « son de bokashi », un activateur composé d’enveloppe de son et de micro-organismes, qui accélère la transformation des restes et des épluchures en compost d’appartement. Il se peut également que de légères odeurs se dégagent du composteur, vous veillerez donc à choisir un modèle de qualité, bien hermétique.

Le lombricomposteur (ou vermicomposteur)

Le lombricomposteur, également appelé vermicomposteur, est un outil de compostage très simple d’utilisation. Le principe est de produire du compost d’appartement avec l’aide de petits vers de terre.

Les lombrics dévorent et digèrent la matière mise à leur disposition et le restituent sous forme d’un compost riche en éléments nutritifs. Le lombricompost permet également de produire du « thé de compost », un engrais liquide encore appelé « lombrithé », qui fera les délices de vos plantes. Le lombricomposteur peut trouver sa place dans votre cuisine, sur votre balcon ou dans votre cave. Parmi les contraintes du lombricomposteur, vous devrez le protéger des températures extrêmes. Il ne doit pas être exposé au soleil direct.

Autre inconvénient, vous ne pouvez pas tout y mettre. Vous éviterez d’y placer les restes de viande, de poisson, d’agrumes ainsi que l’ail, les oignons ou l’échalote. Enfin, les noyaux mettraient trop de temps à se décomposer.

À l’opposé, cartons, papiers (non imprimés si possible) ou coquille d’œuf aideront à fabriquer un bon compost d’appartement. Établissez une proportion de 30% de papier ou de carton, soigneusement coupé en petits morceaux, et de 70% de matières organiques.

Bel avantage pour les vacances, vos lombrics peuvent vivre en autonomie jusqu’à 5 semaines, lorsque vous vous absentez. Prenez soin d’eux : ils n’aiment pas la lumière (ils risquent d’aller se cacher lorsque vous les observez) et ils ont besoin d’humidité pour vivre. Le lombricompost est sans odeur. Simple d’utilisation, il est ludique pour les enfants. Vous pouvez même fabriquer vous-même votre lombricomposteur, qui trônera fièrement dans votre cuisine. Apprenez-en plus sur le lombricompost dans cet article.

ver de compost appartement

Quelle variété de vers pour un lombricomposteur ?

Il existe de nombreuses variétés de vers à compost. En Europe, les vers les plus répandus sont les vers rouges du fumier (Eisenia fetida). Vous trouverez également facilement des vers rouges de Californie (Eisenia andrei).

Ces vers sont robustes et adaptés au compostage domestique. Ils prospèrent dans des conditions humides, mais non trempées, ni saturées d’eau, avec une température idéale entre 15 et 25° C.  En règle générale, les vers du compost peuvent survivre entre 1° et 33° C. Pour prendre soin de vos précieux petits amis, évitez les aliments trop acides, épicés ou salés.

Utilisation du compost d’appartement

Le compost prêt à l’emploi est un cadeau pour vos plantes. Il peut être employé pour enrichir la terre des jardinières de balcon, des plantes d’intérieur et même partagé avec la communauté de jardiniers urbains. Utilisez-le en répartissant une couche fine autour des plantes. Cela aidera à améliorer la structure du sol, favoriser la rétention d’eau et apporter des nutriments essentiels.

Adopter un composteur d’appartement est une démarche écologique et gratifiante qui contribue de manière significative à un mode de vie durable. En relevant les défis et en adoptant de bonnes pratiques, vous pouvez transformer efficacement vos déchets organiques en un trésor pour vos plantes. Et vous, avez-vous déjà expérimenté le compostage en appartement ? Qu’en pensez-vous ? Vous aimeriez tout connaître en détail sur le compost ? Cliquez ici !

4/5 - (1 vote)

Dans la thématique "Maison"

4.5/5 0
fleurs potager jardin bouquets secs

Fleurs séchées : comment les cultiver au jardin pour faire des bouquets secs ?

Lire l'article
5/5 0
table chaise mobilier jardin bois teck

Quel mobilier d’extérieur choisir pour un salon de jardin ?

Lire l'article
5/5 0
volets vert maison

Quand et pourquoi faut-il changer ses volets ?

Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *