travaux potager decembre

Les Travaux au Jardin Potager en Hiver : Que planter en Décembre ?

Publié le 7 décembre 2023 / Mis à jour le 7 décembre 2023 par Daphne

En fin d’année, l’hiver et ses premiers frimas pointent le bout de leur nez. Derrière la vitre, le jardinier s’impatiente : le mauvais temps le fait tourner en rond ! En réalité, dès que le risque de gel s’éloigne, le dernier mois de l’année permet de s’activer encore au jardin potager. Protéger les plants, préparer le sol, débroussailler : les travaux au jardin potager en hiver ne manquent pas, découvrez avec nous quels légumes peuvent être plantés en décembre !

Que planter en décembre au jardin potager ?

Le mois de décembre n’est pas forcément synonyme de disette au potager.

Les jardiniers amateurs du potager pourront encore se régaler de légumes qui résistent au froid :

  • C’est la pleine saison des choux d’hiver : choux frisés, choux-fleurs, choux pommés, choux de Bruxelles et les derniers choux-raves.
  • Vous récolterez aussi des carottes et des panais. Ils se conserveront mieux à l’intérieur dans de bonnes conditions, plutôt qu’en pleine terre où le gel risquerait de les abîmer.
  • Les radis d’hiver sont très rustiques, tout comme les salades d’hiver (mâche, roquette, pourpier d’hiver) que vous devriez pouvoir cueillir si vous avez pris soin de les couvrir d’un voile horticole.
  • Pensez à ramasser les derniers topinambours et rutabagas. Ces derniers pourraient devenir ligneux s’ils restent encore en place.

Mais bien d’autres travaux de jardin sont également à réaliser en décembre !

choux potager hiver

Décembre au verger : la taille des arbres fruitiers

En décembre, vous pourrez retirer les dernières branches mortes de la framboiseraie. Pensez à ôter les fruits momifiés afin qu’aucun ravageur n’y élise domicile.

La vigne doit impérativement être taillée avant fin janvier.

Vous pouvez encore tailler les arbres fruitiers à pépin (pommiers, poiriers) lorsque les feuilles sont tombées et qu’il ne gèle pas. Les arbres fruitiers à noyaux attendront encore le mois de février ou le mois de mars, tout comme le cassissier.

Nettoyer et préparer son sol

Si le temps est humide, vous retirerez plus facilement les mauvaises herbes, qui n’offriront aucune résistance. De cette façon, elles ne se sèmeront pas aux beaux jours ! Pensez à désherber vos carrés potagers et les pieds des arbres et arbustes.

Vous pouvez couvrir les rhubarbes et les autres plantes vivaces des dernières feuilles que les premiers gels auront fait tomber. Elles seront ainsi mieux protégées contre le froid et les feuilles décomposées feront un engrais naturel et gratuit.

Épandez du compost afin que celui-ci se décompose pendant tout l’hiver.

Protéger les plantes sensibles au froid et planter les derniers bulbes de printemps

Pensez également à pailler les pieds des plantes les plus sensibles, voire à les protéger avec un voile d’hivernage si l’hiver est rigoureux.

En décembre, vous pourrez encore planter les derniers bulbes de printemps s’il ne gèle pas. Profitez-en pour faire vos emplettes : ils sont souvent déjà soldés en magasin à cette période !

Les travaux au jardin en hiver : débroussailler le jardin

On le sait peu, mais le débroussaillage du jardin est une obligation légale. Il est important de le faire, en particulier si vous vivez à proximité d’un bois ou d’une forêt !

C’est lorsque les végétaux ne portent plus de feuilles que l’opération sera la plus facile à réaliser.

Vous pourrez vous débarrasser des branchages notamment à l’aide d’un broyeur de végétaux, qui vous fournira du BRF (bois raméal fragmenté), un paillis bien utile dans vos massifs.

Entretenir ses outils de jardin

Si à l’automne, vous avez rentré un peu précipitamment vos outils de jardin dans l’abri, nettoyez-les enfin sérieusement. Une bonne désinfection et un graissage soigné leur permettront de passer l’hiver sans encombre.

Vous pouvez également penser à faire le tri dans votre abri de jardin et revoir son aménagement intérieur.

Prendre soin de la faune du jardin

En cette période hivernale, vous pouvez proposer aux oiseaux de la nourriture adaptée : graines ou noix.

Il est important de ne pas commencer à les nourrir trop tôt en saison et de ne rien leur donner tant que le jardin leur fournit de quoi manger. La période idéale se situe de la mi-novembre au mois de mars. Au-delà, veillez à ne pas les rendre dépendants de vous !

Par mauvais temps : planifier les plantations du printemps

L’humidité vous empêchera certainement de planter quoi que ce soit. Par temps sec, vous pourriez avoir l’opportunité d’installer les derniers arbres à racines nues, à condition qu’il ne gèle pas et que la terre ne soit pas gorgée d’eau.

Mais en règle générale, décembre est un mois pluvieux : profitez-en pour vous adonner à des activités d’intérieur.

Concevez par exemple un hôtel à insectes, pensez à votre futur plan de potager ou initiez-vous à la permaculture.

Avec ses journées les plus courtes de l’année, le mois de décembre pourrait paraître celui où le jardinier s’ennuie. En réalité, le jardin n’attend que lui, bien couvert, protégé de ses gants épais et chaussé de ses bottes fourrées. Les vôtres commencent à montrer des signes de fatigue ? Avec un peu de chance, le père Noël aura pensé à vous et apportera dans sa hotte de beaux outils de jardinage !

Un vote pour cet article ?

Dans la thématique "Astuces de jardinage"

5/5 0
economie argent potager legume

Économiser en jardinant: lier l’utile et l’agréable

Lire l'article
4/5 1
phacelie engrais vert jardin bio 1

Les engrais verts

Lire l'article
3.8/5 0
plante terreau

Achat de terreau: comment bien choisir?

Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *