Champignon mérule attaque charpente

La mérule, une menace silencieuse pour votre maison

Publié le 5 septembre 2023 par Luc Potiblogeur

La mérule, également connue sous le nom de « lèpre des maisons », est un champignon redoutable qui peut causer d’importants dommages à votre habitation. Une fois installée chez vous, il est difficile de s’en débarrasser mais il existe quelques mesures à prendre pour protéger votre maison.

Qu’est-ce que la mérule ?

La mérule (Serpula lacrymans) est un champignon lignivore qui se développe principalement dans les habitations humides et mal ventilées. On la retrouve principalement dans le Nord-Ouest de la France mais des cas de mérule sont découverts dans d’autres régions. Elle s’attaque aux matériaux ligneux, comme les poutres, planchers, charpentes et autres éléments en bois de la maison, causant leur dégradation progressive et pouvant entraîner des problèmes de solidité de la structure du bâtiment. Si l’infestation est très avancée, elle peut également fragiliser le béton.

Les conditions favorables au développement de la mérule

L’élément principal qui provoque l’apparition de la mérule est l’humidité. Ce champignon a besoin de certaines conditions spécifiques pour pouvoir se développer :

  • Une humidité relative supérieure à 70%
  • Une température comprise entre 5°C et 30°C
  • Un support nutritif, comme le bois ou les matériaux contenant de la cellulose
  • Un environnement sombre et confiné

Les pièces sombres, confinées et peu aérées sont plus facilement sujettes à cette infestation. Ainsi, la mérule trouve souvent refuge dans les caves, greniers, murs et espaces difficilement accessibles de la maison.

merule champignon

Les conséquences de la mérule sur la maison

Les dommages causés par la mérule peuvent être considérables et coûteux à réparer. En effet, ce champignon décompose le bois en se nourrissant de ses composants, entraînant une perte de résistance du matériau et des problèmes structurels :

  • Affaissement des planchers
  • Fractures dans les poutres et les charpentes
  • Détérioration des éléments en bois, tels que les escaliers, plinthes et lambris
  • Propagation de l’humidité et développement d’autres champignons ou moisissures

La mérule se nourrit de cellulose, un des composants principaux des végétaux et donc du bois. Le bois est une source de nutriment pour le champignon qui est capable de produire des enzymes afin de l’utiliser comme source d’énergie. La cellulose permet la croissance et la reproduction de la mérule. C’est ainsi que la mérule attaque les structures en bois telles que la charpente et les planchers et compromet leur intégrité. Les dégâts sont irréversibles, d’où l’importance de traiter la zone dès que vous remarquez un début de mérule.

La mérule présente-elle un danger pour la santé des occupants ?

Bien que la mérule ne soit pas directement toxique pour l’homme, elle peut provoquer des allergies, des irritations et des troubles respiratoires chez les personnes sensibles, en particulier chez les enfants, les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques respiratoires.

Identifier la présence de mérule dans votre maison

La mérule a une apparence qui peut changer selon sont développement et la zone dans laquelle elle se trouve. Pour détecter la présence de mérule dans votre habitation, il est important de rester attentif aux signes suivants :

  1. Aspect visuel : la mérule se présente sous la forme d’une masse cotonneuse blanche bien que des fois elle soit brune ou orangée avec un aspect velouté si elle se trouve dans une pièce lumineuse.
  2. Odeur : Elle dégage une odeur caractéristique de terre humide et de champignons des bois.
  3. Détérioration du bois : le bois attaqué par la mérule présente un aspect « brun pourri » et se décompose en fines lamelles.
  4. Présence de filaments : en cas d’infestation avancée, on peut observer des filaments mycéliens blancs ou grisâtres qui s’étendent sur les surfaces voisines, ce phénomène se produit généralement dans les pièces sombres qui favorisent le développement du champignon

Si vous constatez l’un de ces signes dans votre maison, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour effectuer un diagnostic précis et identifier l’étendue de l’infestation.

Filament blanc mérule sur du bois

Différencier la mérule du salpêtre

La mérule peut être confondue avec le salpêtre qui peut lui aussi apparaître suite à une fuite d’eau ou une infiltration. Le salpêtre n’est pas un champignon, c’est un minéral, il est reconnaissable à ses petits cristaux semblable à du sel. En lui-même, le salpêtre n’est pas dangereux pour la maison, bien qu’il puisse abimer la peinture ou le papier peint par exemple. S’il survient, il faut tout de même identifier sa source car l’humidité, elle, peut nuire à votre logement.

Traitement et prévention de la mérule dans une maison

L’idéal pour éviter la mérule est de prévenir l’infestation en conservant un environnement sain dans la maison qui empêche le développement de ce champignon. Si l’infestation s’est déjà manifestée, il est possible de l’éliminer, bien que cela soit difficile. Les dégâts causés peuvent poser de gros problèmes de structure dans l’habitat.

Comment traiter une infestation de mérule ?

Le traitement de la mérule doit être réalisé par des professionnels qualifiés car il nécessite des compétences spécifiques et l’utilisation de produits biocides adaptés. Les étapes du traitement sont les suivantes :

  • Élimination des sources d’humidité et amélioration de la ventilation du bâtiment
  • Suppression des matériaux contaminés (bois et maçonnerie)
  • Application d’un fongicide sur les zones infectées et les surfaces adjacentes
  • Remplacement des éléments en bois endommagés
  • Suivi régulier pour vérifier l’efficacité du traitement et prévenir une réinfestation

L’arrêt de la croissance de la mérule et de la propagation de ses spores ne veut pas nécessairement dire qu’elle a été éradiquée. Le champignon est parfois inactif mais toujours vivant. Si elle meurt, sa couleur deviendra grisâtre ou noire et la texture cotonneuse diminuera, c’est la phase de décomposition. Vous pourrez aussi remarquer l’assèchement de la zone atteinte, si la zone est humide, la mérule pourra encore se développer.

Infestation de mérule dans une habitation

Mesures de prévention pour empêcher la mérule de s’installer

Pour éviter le développement de la mérule dans votre maison, voici quelques précautions à prendre :

  • Maintenir un taux d’humidité inférieur à 60% dans les pièces et espaces confinés
  • Assurer une bonne ventilation des lieux, notamment dans les caves et greniers
  • Garder un œil attentif pour éliminer les fuites d’eau et les infiltrations d’eau rapidement
  • Traiter le bois avec des produits fongicides et hydrofuges lors de la construction ou de la rénovation de la maison

Ces précautions ne signifient pas que la mérule n’apparaîtra pas, surveillez régulièrement les zones qui pourraient être atteintes pour intervenir rapidement en cas d’apparition du champignon.

Est-ce que le diagnostic mérule est obligatoire ?

Le diagnostic mérule n’est pas obligatoire lorsque vous cherchez à vendre un bien immobilier. Néanmoins, si un risque d’infestation de mérule signalé par la préfecture existe dans votre secteur, vous devez préciser cette information dans le dossier de vente. Si votre bien a déjà subi une infestation de mérule ou semble présenter un risque, il est bon de faire un diagnostic mérule au maximum 6 mois avant la vente.

En résumé, la mérule est un champignon destructeur qui peut causer des dégâts importants dans votre maison. Il est crucial de rester vigilant face à ce fléau et de mettre en place des mesures préventives pour protéger votre habitation.

Filaments de mérule

5/5 - (2 votes)

Dans la thématique "Maison"

4.5/5 0
fleurs potager jardin bouquets secs

Fleurs séchées : comment les cultiver au jardin pour faire des bouquets secs ?

Lire l'article
5/5 0
volets vert maison

Quand et pourquoi faut-il changer ses volets ?

Lire l'article
5/5 0
table chaise mobilier jardin bois teck

Quel mobilier d’extérieur choisir pour un salon de jardin ?

Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *