jardin potager

Potager vertical : doublez la taille de votre jardin

Publié le 27 avril 2014 / Mis à jour le 27 décembre 2023 par Corentin - Potiblogueur

On a pas tous la chance d’avoir une grande surface pour y faire le jardin de nos rêves. Par contre, il est possible de créer des jardins merveilleux dans un espace réduit, en utilisant l’espace vertical disponible.

Qu’est-ce qu’un potager vertical ?

Un potager vertical est un mode de culture hors sol qui peut être installé facilement dans un cour ou sur un balcon. C’est une alternative au potager traditionnel très pratique pour les habitants de zones urbaines ne disposant pas d’un jardin. Les potagers verticaux consistent à faire pousser les plantes en hauteur pour optimiser l’espace. Il peut être construit avec des treillis, des étagères ou des systèmes de suspension. Pas besoin de jardin puisqu’il s’agît de culture hors sol, les plantes poussent dans des pots.

Les avantages des jardins verticaux

Ce type de potager présente plusieurs avantages, notamment en milieu urbain :

  • Une production locale : un potager permet de faire pousser vos propres fruits, légumes et herbes aromatiques chez vous comme bon vous semble
  • L’optimisation de l’espace : utiliser l’espace vertical permet de faire pousser des plantes sans encombrer le balcon, la cour ou autre lieu dans lequel la structure est installée
  • Une meilleure gestion de l’eau : l’arrosage ciblé permet d’éviter le gaspillage d’eau et de s’assurer que la plante reçoit bien l’eau nécessaire à son développement
  • L’aspect esthétique : un jardin vertical peut-être agencé de diverses façons et permet de créer une belle structure pour décorer l’espace choisi
  • Un potager facile d’entretien : ce type de culture hors sol limite la pousse de mauvaises herbes et réduit les besoins en terre et en substrat
  • Éviter les maladies et ravageurs : les fruits et légumes ne sont pas en contact avec le sol et ont chacun leur pot ce qui permet d’éviter la propagation de maladies et l’arrivée de parasites ou ravageurs

Quelles plantes cultiver dans un potager vertical ?

La culture hors sol n’est malheureusement pas adaptée à toutes les plantes ce qui limite le choix des plantations. Les plantes avec un enracinement profond ou bien les plantes ayant besoin de beaucoup d’espace ne pourront pas se développer hors sol. Néanmoins, selon votre agencement, il vous sera possible de planter des fruits, légumes et herbes aromatiques. Beaucoup de plantes peuvent s’adapter à cette méthode, même si elles ne sont pas grimpantes naturellement.

Par exemple, les fruits rouges poussent très facilement en pot : fraises, framboises, mûres, cassis etc. C’est aussi le cas des tomates cerises, des concombres ou des aubergines. Vous pouvez aussi opter pour des légumes grimpants : haricots, petits pois, cornichons et courges peuvent grimper le long de treillis.

Un potager vertical est très adapté pour les herbes aromatiques : basilic, ciboulette, menthe, origan, persil, thym etc. Ces plantes prennent peu de place et poussent très facilement en pot. Ail, échalotes et oignons peuvent également être cultivés dans un jardin vertical.

Légumes dans un potager vertical

L’emplacement du jardin vertical

L’agencement de votre potager doit être réfléchi pour s’assurer que les plantes puissent se développer correctement. Il est possible de l’installer en intérieur comme en extérieur en fonction des plantes que vous souhaitez cultiver. Pensez à son orientation, vos plants auront besoin de lumière sans risquer la sécheresse, ainsi que d’être protégés du vent et du gel.

Comment construire son propre potager vertical ?

Les méthodes de construction des jardins verticaux sont très variées : mur végétaux, suspension ou étagères. N’oubliez pas qu’utiliser les structures déjà en place simplifie les choses : murs, grillages, barrières, etc…. La structure peut tout à fait s’intégrer dans un potager en carré, ou dans un bac de culture.

L’investissement pour le potager vertical est relativement modeste, d’autant plus si vous êtes un peu bricoleur, pour constituer les supports : tuteurs, filets à ramer, grillage fixés sur des piquets solides, treillage le long d’un mur, rames classiques, bambous plantés en croisillons … Quelle que soit la structure que vous choisissez il est important qu’elle soit assez solide pour supporter le poids de la plante (que l’on sous-estime souvent), qu’elle résiste au vent, et qu’elle soit assez grande pour permettre en pleine croissance des cultures.

Le mur végétal pour les grimpants et petites plantes

Les murs végétaux peuvent être construits avec des treillis ou bien en accrochant des sacs de culture ou « poches ». Ils permettent de faire pousser une grande quantité de plantes dans un espace très optimisé. Il faut veiller à ce que le mur puisse supporter le poids de tous vos plants, notamment si vous accrochez des pots lourds. Les treillis permettent également de guider les plantes grimpantes.

La culture étagée ou en balconnière

Ce type de culture consiste à placer des jardinières les unes au-dessus des autres en créant des étages. Il est possible de les disposer en escalier si les plants ont besoin d’espace en hauteur. Vous pouvez créer vous-même la structure avec des palettes non traitées ou bien utiliser une structure et placer vos propres jardinières. Vérifier que le support soit stable et ne se renverse pas lorsque vous ajoutez ou retirez des plants.

La suspensions de pots

Avec quelques cordes, vous pouvez suspendre vos pots à une structure métallique ou en bois voir même aux murs et au plafond avec des crochets ou appliques. Il faut que les plantes soient à hauteur pour que vous puissiez les arroser et récolter les fruits et légumes. Il existe également de nombreux pots à suspendre disponibles en jardinerie.

Voici quelques exemples de structures et d’aménagements que vous pouvez imiter :

 

Les plantes ne grimperont pas naturellement sur la structure, il vous faudra donc les guider en utilisant de la ficelle ou des bagues (en faisant bien attention à ne pas trop serrer) pour fixer la tige.

Un potager vertical est assez simple à réaliser et vous permet de doubler voire tripler l’espace disponible pour vos cultures. Même sans jardin, vous pouvez avoir votre propre potager à la maison !

4.6/5 - (5 votes)

Dans la thématique "Astuces de jardinage"

4.3/5 0
cendre jardin bio

La cendre de bois au jardin

Lire l'article
4.5/5 0
preparation potage vacance été

Pour partir tranquille en vacances, préparez votre potager !

Lire l'article
5/5 0
terreau universel plante

L’entretien des plantes avec du terreau universel

Lire l'article

Un commentaire pour “Potager vertical : doublez la taille de votre jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *