travaux octobre jardin potager

Le mois d’octobre au jardin potager

Publié le 12 octobre 2023 par Daphne

Après l’été indien, les premiers frimas et l’humidité sont de retour : ça y est, nous sommes au mois d’octobre ! Les jours raccourcissent et les températures chutent. Les feuilles des arbres commencent à se parer de jolies couleurs et à tomber. Quels sont les légumes que vous pourrez encore récolter – ou semer – au potager ? Quels travaux doivent être entrepris pour protéger le jardin et le verger durant la saison froide ? Petit tour d’horizon du mois d’octobre au jardin potager.

Préparer le sol

Désherbez le jardin et le potager : la terre humide vous permet de retirer facilement les adventices. Munissez-vous par exemple d’une gouge, avec laquelle vous arracherez aisément les racines. Cela évitera par la même occasion qu’elles ne disséminent leurs graines et ne repartent de plus belle au printemps.

Ajoutez de la matière organique :  elle est essentielle pour améliorer la structure et la fertilité du terrain. Utilisez du compost maison bien mûr, ou encore un paillis organique. Les feuilles mortes que vous aurez ramassées viendront également amender la terre.

Semez des engrais verts : trèfle ou moutarde, par exemple. Ils enrichissent le terrain en éléments nutritifs et forment d’excellents couvre-sol. Prévenant l’érosion en cas de forte pluie, ils aèrent la terre et ralentissent l’arrivée des mauvaises herbes.

Récolter les derniers légumes d’été

Le potager vous livre encore ses derniers cadeaux : comme les quelques tomates qui mûriront plutôt à l’intérieur de la maison. Placez une pomme au milieu du cageot ; l’éthylène du fruit aidera les pommes d’amour à rougir.

Récoltez les ultimes poivrons et aubergines. Pensez à cueillir les salades d’automne, la chicorée, le mesclun.

Ramassez également les carottes, les radis et les navets d’automne.

Coupez les courges et potirons pour les faire sécher au soleil avant de les rentrer.

Au verger, surveillez bien vos pommes et vos poires si vous ne les avez pas encore rentrées. Ne conservez que les fruits impeccables. Ceux qui présentent des coups pourront être consommés immédiatement ou transformés en confitures et compotes.

Les variétés tardives de prunes peuvent être encore vaillantes.

Le raisin se récolte en octobre, en fonction de la météo.

Les variétés remontantes de framboises vous offrent leurs baies bien charnues, tandis que les fraises livrent leurs derniers fruits avant de s’endormir pour l’hiver.

dernieres tomates de la saison
Les dernières tomates mûriront dans la maison

Les travaux du mois d’octobre au jardin : plantations et nettoyage

Plantez les arbustes fruitiers : le mois d’octobre est parfait pour la transplantation des arbustes à racines nues. Groseillier, cassissier, groseillier à maquereau, airelles : à vous les petits fruits rouges originaux ou plus classiques !

Protégez les récoltes tardives à l’aide de voiles d’hivernage si les nuits sont froides ou si le gel menace.

Désinfectez et rangez les supports et les tuteurs : triez-les avant de les laver pour les stocker dans votre abri de jardin pour les ressortir à la belle saison.

Nettoyez les fruitiers : au verger, pensez à supprimer les fruits moisis ou momifiés pour empêcher les parasites d’y loger. Ne les jetez pas au compost ! La pourriture brune pourrait y proliférer.

Coupez les dernières cannes des framboisiers remontants.

Posez des cerclages gluants autour des troncs des arbres pour éviter que les insectes n’y grimpent.

Semer les légumes d’automne et d’hiver

Le mois d’octobre n’est pas encore synonyme de repos pour le jardin potager. Certaines espèces ne craignent pas la rigueur de l’hiver. Profitez-en !

Plantez des gousses d’ail. Elles apprécient néanmoins les sols non détrempés pour pousser et grossir correctement.

Les fraisiers peuvent être repiqués en octobre. Ils prendront racine en hiver avant de vous donner leurs premiers fruits au printemps.

Les épinards d’hiver vous régaleront bientôt.

Les choux : les choux de Bruxelles ou les choux frisés croîtront à condition d’être bien protégés du gel par un voile d’hivernage. Vous les consommerez au printemps. Les choux-fleurs peuvent être semés sous châssis pour être repiqués en mars.

Vous pouvez également diviser la rhubarbe qui entame sa période de dormance, ou planter de nouveaux pieds.

Les travaux à la maison

Profitez des derniers beaux jours pour faire un tri et organiser votre abri de jardin.

Jetez les tuteurs trop abîmés. Revendez d’occasion ou donnez votre matériel et vos outils en double après les avoir nettoyés et vous être assuré qu’ils fonctionnent encore.

Prévoyez d’installer un bac à compost si cela n’est pas déjà fait. Un hôtel à insectes vous permettra de préserver la biodiversité au jardin.

Enfin, pensez à préparer la maison pour la saison froide. À l’heure des économies d’énergie et de la sobriété énergétique, pensez à calfeutrer les fuites d’air potentielles. Utilisez des coupe-froid autour des portes et fenêtres. Optez pour des rideaux épais. En plus de vous protéger du froid, ils ajouteront une touche cosy et chaleureuse à votre intérieur.

Avec un jardin propre et bien rangé, vous voilà fin prêt pour réfléchir à vos plantations et semis pour le printemps prochain. Cet hiver, vous pourrez établir votre futur plan de jardin et mettre sur papier la liste de vos accessoires à renouveler dès le printemps prochain !

Connaissez-vous la permaculture ? Découvrez cette philosophie au potager.

5/5 - (1 vote)

Dans la thématique "Astuces de jardinage"

4.3/5 5
insecticide bio

Insecticide bio

Lire l'article
4.5/5 0
preparation potage vacance été

Pour partir tranquille en vacances, préparez votre potager !

Lire l'article
4.5/5 0
paillage feuille morte jardin

Le paillage au jardin : pourquoi et comment le faire ?

Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *