permaculture legumes annuels

Créer son plan de potager : comment choisir ses légumes au jardin permacole

Publié le 28 février 2023 par Daphne

Après avoir créé votre plan de potager et mis en place les plantes pérennes comme les aromatiques, voici venu le temps de choisir les légumes annuels. Les principes de base comme la rotation des cultures seront appliqués afin d’assurer une production maximale avec un minimum d’efforts. Les épinards, les betteraves et les carottes se plairont dans votre potager ainsi aménagé ! Vous les intercalerez entre les végétaux qui restent en place. N’oubliez pas que leurs épluchures viendront alimenter votre compost. Voici donc notre sélection de fruits et légumes annuels qui s’adapteront au potager. Les uns et les autres sont choisis en fonction de votre climat, mais aussi selon la place dont vous disposez et du relief que vous voulez donner à votre coin à légumes.

Les légumes qui se font tout petits, au balcon ou entre les plus grands

Si vous ne disposez que d’un balcon, optez pour les légumes qui se plaisent en pot. Vous pouvez également aménager quelques carrés potagers sur votre terrasse si vous avez un grand terrain.

Le jardin en pots requiert peu d’entretien. Il faudra veiller à renouveler le substrat régulièrement. Sélectionnez des contenants suffisamment grands pour y accueillir les légumes sélectionnés.

La règle de base est de mettre un légume par pot. Vous pourrez mélanger les types de légumes si vous avez de très grandes jardinières, d’une contenance d’au moins 20 litres.

Attention si vous l’installez au balcon, celui-ci doit respecter les règles de sécurité élémentaires : poids maximum, position de la jardinière pour éviter toute chute ou infiltration d’eau…

En ville, profitez-en pour créer du lien entre les habitants de l’immeuble, créez une jardinière partagée !

Les crudités comme les radis et les tomates cerises s’épanouissent parfaitement dans des potées. Les salades à cueillir poussent également très bien.

Il existe également des pots spéciaux pour accueillir les fraisiers. À l’aide d’une palette non traitée, vous construirez facilement un beau potager de balcon.

Tous ces fruits et légumes qui prennent peu de place pourront également être disposé sur quelques centimètres carrés qui seraient restés nus sur une butte ou sur une lasagne.

 

plants salade

Bien choisir ses légumes au jardin permacole : les plantations qui s’étalent

Inversement, certains fruits et légumes s’étalent. Le jardinier prêtera attention à leur laisser de la place.

Les potirons et les courges sont connus pour « courir » et envahir le potager, tout comme le melon. Vous pourrez faire courir leur tige entre les plantations. À moins que nous n’ayez un treillage sur lequel les accrocher…

Prévoyez au minimum un mètre carré par plant de courgettes, lorsqu’elles sont parvenues à maturité. Voyez ici comment réussir la culture de la courgette.

Les pommes de terre, qui doivent être butées, prennent également de l’espace. Mais quel plaisir de déguster les petits tubercules de son jardin !

La fraiseraie, elle aussi, peut vite prendre des proportions conséquentes pour obtenir une belle récolte. Les plants de fraises s’accommoderont de la présence des poireaux ou de l’ail entre chaque rangée.

Les épinards et les rangées de carottes peuvent également nécessiter de la place.

 

poireaux permaculture

Les légumes qui prennent de la hauteur

Pensez toujours « interaction » entre les végétaux. Certaines plantes prennent de la hauteur et fournissent ainsi une ombre bienvenue aux plus fragiles.

Elles doivent parfois bénéficier d’une aide pour ne pas s’effondrer : un tuteur ou un mur sur lequel elles seront palissées…

Les framboisiers peuvent mesurer jusqu’à 1,80 mètre. Cette ronce aux baies succulentes peut toutefois se montrer un peu envahissante. Veillez à éliminer régulièrement les drageons.

Les tournesols sont de jolies fleurs annuelles qui embellissent le potager. Les oiseaux apprécient beaucoup leurs graines !

Les plants de tomates poussent eux aussi en hauteur et nécessitent d’être tuteurés lorsque leurs beaux fruits apparaissent. Il faudra donc prévoir de l’espace pour la star du potager.

Les haricots et les poivrons seront palissés sur des tuteurs de préférence naturels. Fabriquez-les « maison » à partir de branches d’arbres que vous aurez récupérées au jardin ou lors de vos promenades en forêt.

La vigne est également une plante grimpante. Un pied vous fournira de belles grappes pour la table.

Vous pouvez aussi cultiver des kiwis, véritables lianes.

Enfin, la plupart des arbres fruitiers, parmi lesquels le pommier, peuvent être menés sous forme colonnaire. C’est un bon moyen pour fournir de l’ombre aux végétaux les plus fragiles en intégrant facilement ces arbres du verger.

Plantez également des fleurs annuelles au beau milieu de vos légumes. En plus d’apporter de la couleur, les œillets d’Inde et les dahlias éloignent les vers filiformes. Les pélargoniums éloignent la piéride tandis que le myosotis protégera vos framboisiers des vers. Pensez également à pratiquer la rotation des cultures avec les fleurs d’ornement. Si votre terrain présente des caractéristiques que vous pensez peu propices à la cuture des légumes, détrompez-vous ! La permaculture permet de s’adapter à toutes les conditions. Il est par exemple possible de placer un potager à l’ombre. Jardiner, c’est bon pour le moral et pour la santé ! N’hésitez pas à vous procurer diverses graines et à échanger vos surplus grâce au site du potiron !

Un vote pour cet article ?

Dans la thématique "Permaculture"

5/5 0
jardin permaculture astuces

Créer un potager en permaculture : 3 astuces pour se faciliter la vie

Lire l'article
5/5 0
permculture organisation aromatique pollinisateur

Comment s’organiser au jardin permacole

Lire l'article
5/5 0
permaculture butte lasagne

Comment faire une lasagne en permaculture

Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *